Mairie de Sens-de-Bretagne : 02 99 39 51 33

Haies de Benjes à l’étang : valoriser le lieu et la biodiversité

Haie de Benjes (haie sèche) Sens-de-Bretagne

Afin de valoriser au mieux la prairie humide attenante à l’étang du Pont-Sec, la municipalité a décidé de la mise en place de deux haies de Benjes le long de l’accès aux jardins partagés. Une décision qui a été prise en collaboration avec les services techniques et les jardins partagés.

Qu’est-ce qu’une haie de Benjes ou haie sèche ?

La haie telle que nous sommes habitués à la voir est également nommée haie vive, car constituée de végétaux “vivants”.

A l’inverse, la haie de Benjes est qualifiée de haie morte ou haie sèche. En effet, elle n’est pas constituée de plantes, mais uniquement de branches coupées, de bois mort, de rameaux et de racines.
Ce bois mort est entassé à l’horizontal de manière à former un andain (une bande continue) d’une hauteur ne dépassant pas 1 mètre. Même si ce n’est pas systématique, le tout peut être maintenu en place par des piquets de part et d’autre.

Cette technique utilisée notamment en permaculture est proche de la technique du plessage. La technique de Benjes doit son nom au biologiste allemand Hermann Benjes qui l’a décrite à la fin des années 80.

Mise en place par les services techniques

Même s’il est possible de voir une haie de Benjes à l’étang du Boulet à Feins, c’est une première sur la commune de Sens-de-Bretagne. Il a donc été prudemment décidé de la construction d’une première haie sèche. Celle-ci a été réalisée par les agents des services techniques aidés par un élève stagiaire du Lycée Agricole et du CFA « la Lande de la Rencontre » à St Aubin du Cormier.

Après l’installation du “squelette”, la haie de Benjes a été remplie avec les nombreuses branches arrachées ou coupées suite à la tempête de début octobre.

La première ayant donné satisfaction, une seconde haie est prévue à proximité immédiate des jardins partagés. Entre les deux, d’autres habitats pour la petite faune sont programmés (pierrier, tas de bois, etc).

Haie sèche : un réservoir de biodiversité

L’installation par les services techniques de cette haie sèche a été décidée pour plusieurs raisons. La première est purement pratique puisqu’elle permet de limiter les aller-retours pour évacuer toutes les branches tombées ou coupées.

Leur mise en place rentre également dans le cadre de la préservation, de la restauration et la valorisation du secteur de l’étang du Pont-Sec voulues par la municipalité. Ainsi, les haies de Benjes sont des habitats naturels ou sources de nourriture pour :

  • les amphibiens (grenouilles, tritons et salamandres recensés sur la zone) ;
  • certains insectes auxiliaires comme la chrysope (demoiselle aux yeux d’or) fort utile pour se débarrasser des pucerons ;
  • les oiseaux ;
  • de petits mammifères, notamment les hérissons.

Par ailleurs, la haie de Benjes est très intéressante comme coupe-vent.

Pour qu’elle conserve son aspect actuel, il faut toutefois que les services techniques l’alimentent tous les ans. Dans le cas contraire, elle se transformera en haie naturelle implantée d’espèces locales à cause des déjections des oiseaux et autres petits mammifères.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Catégories

COVID-19 : vaccination

A compter du 18 janvier, la campagne de vaccination s’accélère. Toutes les personnes âgées de 75 ans et plus et celles atteintes de pathologies à

COVID-19 : les nouvelles mesures

Dès ce samedi, l’ensemble du territoire devra respecter un couvre feu à partir de 18h00 et pour au moins 15 jours. Les dérogations seront les

Coordonnées

9, place de la mairie
35490 Sens-de-Bretagne

Tél : 02 99 39 51 33

Horaires d’ouverture

  • Lundi: 08:30 à 12:00 – 14:00 à 18:00
  • Mardi au Jeudi: 08:30 à 12:00
  • Vendredi: 08:30 à 12:00 – 14:00 à 18:00
  • Samedi: 08:30 à 12:00